Coulinade session 2

Ce samedi 6 août, on a procédé au 2nd atelier de Coulinade de l’été !! Le concept ? Philippe ayant beaucoup de tomates qui mûrissent très vite, il nous invite à venir les transformer en coulis pour ne rien gaspiller ! On a ainsi le lieu adéquat (sous le hangar!) et le matériel (réchauds, grosses gamelles…) pour bien travailler… La mère de Philippe est également là pour nous assister (quantités d’oignons, dosage sel/poivre etc) : merci à eux pour leur accueil et leur temps ! Temps superbe, bonne petite auberge espagnole le midi… et on est repartis avec de belles bouteilles de jus de tomate !!  🙂

Sur cette session, nous avons préparé près de 7 caisses de coulis, que vous retrouverez à l’hiver dans vos paniers !

 

 

Chloé

Coup de main à la ferme, samedi 4 juin 2016

Samedi dernier, des amapiens de Toulouse et d’Auch, mais aussi des amis d’amapiens sont venus donner un bon coup de main chez Philippe !  En tout, une bonne quinzaine de personnes motivées a permis d’avancer les différents chantiers de la saison.

Au programme, désherbage des carottes, binage des céleris raves, défrichage des arbres fruitiers, et même de la maçonnerie : construction d’un mur !

Désherbage des carottes naissantes

Désherbage des carottes naissantes

Les carottes ont à peine levé (3 semaines après le semi) qu’il est temps de supprimer à la main les herbes qui ne ressemblent pas à des plantules de carotte. Au départ, l’exercice n’est pas évident de distinguer la carotte naissante des autres herbes mais on apprend vite ! C’est bien grâce à ce travail effectué tôt que les carottes pourront prendre leur place et grossir sans que d’autres plantes ne leur fassent la compétition trop rude !

 

Formation au binage à la binette

Formation au binage à la binette

Un autre savoir-faire que Philippe nous apprend : manier la binette! Avec de la pratique, la maitrise de la technique nous rend plus efficace et on se fatigue beaucoup moins ! Le céleris-rave était entouré de renouée persicaire, et en quelque coups de binette, on a fait l’affaire de cette renouée !

Et une moitié de faite !

Une moitié de faite !

Défrichage autour des fruitiers

Défrichage autour des fruitiers

Le verger commence à avoir quelques fruits ! Des petits abricots, des pommes sont visibles par-ci par-là. Pour espérer avoir des fruits à manger d’ici 2 ou 3 ans, le verger a besoin de soin. Alors que les herbes hautes dépassaient les arbres, des amapiens aguerris ont couché voire arraché ces herbes pour dégager les arbres.

Apparition des fruits

Apparition des fruits

 

Les butternuts et autres courges peuvent être stockées plusieurs semaines après la récolte, mais pas dans n’importe quelles conditions ! Un local à plus de 18 degrés est nécessaire. D’où le démarrage de la construction d’un mur derrière le hangar qui permettra de conserver les courges pour l’automne et hiver prochains.

Construction du mur pour le stockage des courges

Construction du mur pour le stockage des courges

Une bonne matinée de travail dans les champs ou derrière le hangar qui a creusé les estomacs et qui mérite un super repas partagé en mode auberge espagnole.

Repas partagé au top

Repas partagé au top

Photo de groupe

Photo de groupe

Voilà une belle journée qui ressource nos amapiens et notre producteur Philippe !

Minute du producteur : Coup de main à la ferme !!!

Salut à tous,

Quelques minutes avec Philippe pour en savoir plus sur les sollicitations à la ferme.
L’enregistrement date d’il y a un mois. Donc le coup de main c’est pour ce week-end, carottes et muret compris.

esclavage

Paniers de printemps

Comme c’est d’actualité, on rediffuse cette minute du producteur de l’an dernier !!!
– Pourquoi la taille des paniers diminue ?
Vous l’aurez compris, si vous avez des trucs à demander, ou si vous souhaitez réagir aux enregistrements, n’hésitez pas !

taille-paniers-558

Recette de la Tarte zéro gaspillage !

On  a en ce moment de belles bottes de carottes, voici une petite recette pour les utiliser à 100% et ne rien perdre :  en cuisinant les fanes fraîches de carottes!!

P1040220

Voici une recette glânée sur uneaffairedegout.canalblog.com que j’ai légèrement adaptée (mes modifications en couleur) :

Pour la pâte : 250g de farine semi-complète(T80) ou un autre type de farine… – 4 càS d’huile d’olive – 1/2 càc de levure chimique – de l’eau tiède (à l’oeil) – sel – des herbes aromatiques (origan, thym…)

Pour la garniture: 2 bottes de fanes non cuites (soit environ 200g de fanes cuites, les fanes vont diminuer de moitié en volume après cuissonou la quantité que vous récupérez en partageant votre panier suffira déjà – 1 oignon – ail – échalotes-  3 oeufs – 20cl de crème de soja (ou autre) – 50g de Comté fraîchement râpé ou n’importe quel autre bon fromage!! – sel, poivre – pincée de curry – quelques lamelles de carottes émincées à l’économe

La pâte brisée:

  • Mélanger la farine, la levure, et le sel. Former un puits.
  • Y verser l’huile et l’eau tiède petit à petit, jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène et non collante.
  • Beurrer un moule à tarte avant d’y étaler la pâte. Piquer celle-ci à la fourchette. Réserver.
  • Préchauffer le four à 200°C (th7).

La garniture:

  • Laver soigneusement les fanes de carottes. Couper les tiges trop épaisses. Les couper et les faire cuire 10 à 15 minutes à la vapeur avec l’oignon émincé. Ou les faire fondre dans un peu d’huile d’olive pour les plus gourmands…  Mettre à égoutter.
  • Dans un saladier, casser les oeufs. Les battre en omelette. Ajouter la crème de soja et mélanger. Saler, poivrer.
  • Presser les fanes de carottes entre les mains pour bien les égoutter. Les ajouter avec les oignons à la préparation oeufs-crème. Mélanger bien le tout à l’aide d’une fourchette.
  • Ajouter la moitié du Comté râpé.
  • Verser la préparation sur le fond de tarte. Saupoudrer du reste de Comté râpé.
  • Enfourner pendant 25 minutes de cuisson.

 

BON APPETIT !!

Chloé

Photos de la Marche contre Monsanto & co

Un grand MERCI à Pascal (dit Pépito) pour le partage de ces quelques photographies !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos amies les abeilles et la Marche contre Monsanto

whenwego

Philippe (notre maraîcher) et Julie & Christophe (nos apiculteurs) sont passés sur France Inter le 15 mai, dans l’émission Interception qui consacrait un reportage au thème «  Comment sauver les abeilles ? » (Cliquez pour réécouter en Replay)

 

A ce sujet-là, nous vous conseillons la lecture d’un des derniers sujets sur le projet de loi « biodiversité » mis en ligne sur Reporterre.net : Article : Soumis aux lobbies, les sénateurs massacrent la biodiversité

 ***

Samedi 21 mai : Marche Internationale contre Monsanto

Nous étions une douzaine de l’AMAP Sambanane réunis pour participer au Pique-Nique organisé avant la Marche contre Monsanto par le collectif ! Nous avons ensuite participé à la MAM (March Against Monsanto) jusqu’à la Préfecture.

…Monsanto, KEZAKO ?

Pour y répondre, on vous invite à regarder sur Youtube la très bonne vidéo de #Datagueule, un programme qui explique un sujet en 3 minutes maximum à partir d’infographies :

Monsanto, sa vie, son empire – Data Gueule

Chloé pour l’AMAP Sambanane

Soirée BBQ, concours et jeux!

Jeudi 12/5/2016 :

Le CA (comité d’action) avait organisé une soirée « BBQ, concours de couvre-chefs et jeux »!

Malgré la pluie, les adhérents étaient au rendez-vous (les grillades aussi!!)

C’est Dario qui a remporté la Castin Cup du meilleur couvre-chef : à quelques mois, il devient le plus jeune vainqueur de la fameuse coupe !! Record à battre…

Pauline et Chloé nous ont présenté l’AMAPoscope que vous pourrez maintenant consulter lorsque vous avez oublié le prénom de votre copain de panier 😉

Quoi de neuf chez Philippe ? 30/4/16

Samedi 30/4/16, les membres du CA des 3 AMAP en lien avec Philippe (Toulouse, Auch et Gimont) étaient invités à un repas chez lui ! Nous en avons profité pour faire un tour des serres, photos ci-dessous (passez le curseur sur les photos pour savoir de quoi il s’agit!).

Une fois de plus, cette petite visite nous permet de nous rappeler de la quantité de travail que représente le maraîchage en bio : désherbage à la main, ramassage à la main, rotation des cultures et on en passe… Et oui, ce sont des heures et des heures de travail et d’attention qui sont derrière une bonne poêlée de carottes… d’où l’importance de notre investissement dans les coups de main à la ferme 🙂

 

Chloé

Blettes à la provençale

Bonjour à tous,

Une petite recette facile et rapide pour consommer les dernières blettes de nos paniers.

L’étape la plus longue c’est de faire cuire les blettes. Il faut les couper en tronçons de +/- 1cm (moi je ne m’embarrasse pas avec les fils, ça fait des fibres) et ensuite les cuire à la vapeur. Une fois qu’elles sont bien tendres il faut les égoutter.

Pour la deuxième étape, on sort la cocotte en fonte et on fait revenir les blettes dans l’huile d’olive avec de l’ail haché. Pour les quantités, c’est selon les goûts et la proportion de blettes. On rajoute ensuite des tomates séchées coupées en petits morceaux et on mélange bien.

L’étape cruciale c’est l’ajout de farine, les blettes doivent être enrobées mais pas trop, donc on saupoudre la préparation avec plus ou mois de cuillères à soupe de farine. Il faut faire cuire un peu, comme un roux pour une béchamel. Et puis on déglace au vin blanc et on voit qu’une petite crème se forme; alors on rajoute de l’eau (ou du lait de chèvre) pour faire une belle sauce. Le truc c’est qu’il faut continuer de tourner la cuillère en bois pour éviter les grumeaux et ajouter progressivement du liquide pour que le mélange farine/huile l’absorbe correctement. Là encore les quantités c’est au pif.

Pour épicer, du sel, du poivre, de la sauge, du thym et du romarin.

Et voilà, servit avec du riz c’est topi topi!

Bon appétit et à bientôt.