Un jeudi Kermesse…

Jeudi 5 juillet dernier, le comité des fêtes de l’amap avait organisé une kermesse le soir de la distribution…

De nombreux stands d’animation sur place : Chamboule tout, Table de mini ping-pong, Bras de fer en équipe, Fléchettes, Palet vendéen, pêche à la ligne et manège à poney…

Retour en images sur cette soirée qui a ravie grands et petits…

C’est Gabriel qui est reparti avec la Castin Cup après une finale acharnée contre Salah! Il la gardera, comme d’habitude jusqu’à la prochaine animation…

 

 

 

Publicités

Printemps 2018

Quelles sont les activités sur l’exploitation ?  

Dès qu’il fait assez doux, l’objectif au printemps est de faire les plantations pour les cultures dites d’été : tomates, courgettes, aubergines, poivrons. Il faut avant tout répandre de l’engrais bio à base de compost pour préparer la terre avant les plantations. Ces dernières se font ensuite par rotations : l’idée est d’alterner d’une saison à l’autre, sur un même terrain, des plantes ayant des systèmes racinaires différents (racines profondes / racines en surface) pour permettre à la terre de se régénérer et éviter au maximum les maladies. Par exemple les tomates sont cette année plantées sur le terrain où a poussé une partie des blettes. Plantées en avril, elles arriveront mi-juin. Et dans le même temps, d’autres plantations sont effectuées quasiment en continu : persil, oignons, etc…

Paysage et météo

Les pommiers plantés par les amapien·nes sont en plein floraison ! Des périodes de gel ont alterné avec des périodes de chaleur (toute relative hein !), quelques gelées blanches et noires et même des inondations. Bref il faut s’adapter ! Cette année par exemple, les oignons ont été plantés à – 8 degrés et les 500kg de patates un mois et demie plus tard (fin avril) que l’année précédente (début mars), et ce à cause du gel.

P1040662

Concrètement, pour nous Amapien·nes

Pour l’Amap, le printemps est le temps de la jonction : bientôt la fin des légumes d’hiver et en attente des légumes d’été. Ceci explique que c’est techniquement la période à laquelle les paniers sont les moins garnis. C’est d’autant plus le cas cette année que deux problèmes importants sont survenus sur l’exploitation : le manque d’eau jusqu’à début décembre (raison pour laquelle Philippe n’avait pas trop planté afin d’anticiper la sécheresse) et le mildiou (un petit champignon qui colonise les feuilles et empêche la photosynthèse) qui a fait partir en fumée 800 mètres carrés d’épinards (qui auraient fourni 2kg hebdomadaires par panier). Mais rassurez-vous, nous pourrons toutefois en goûter car Philippe avait aussi planté une autre variété !

Le coup de main du printemps

En mai-juin, venez donc faire un tour dans le Gers pour désherber les carottes (et aussi vous dégourdir les pattes, prendre du bon temps avec Philippe et les Amapien·nes, manger les bons produits locaux, profiter de la nature…). Pas de rdv précis car il est difficile de planifier des tâches longtemps à l’avance avec la météo. Mais Philippe a réellement besoin de nos coups de main à cette saison. Organisons-nous pour une journée en semaine ou en week-end ! Il suffit pour cela d’envoyer un mail sur mangez_sain_mangez_castaing@googlegroups.com pour proposer une date, trouver des acolytes / co-voitureurs et prévenir Philippe. Toute aide est vraiment utile, merci  d’avance !!!

Des nouvelles de chez Philippe

Ce week-end et le précédent, c’était Sessions « Ramassage de Carottes » !

L’occasion de ramasser de ses propres mains les carottes que l’on retrouvera prochainement dans nos paniers, et de se rendre compte de la charge de travail (avant-pendant-après) que représente la culture de ce légume-racine cultivé en BIO !! Entre le désherbage manuel, le dépressage, le ramassage…

Les coups de main carottes, mais aussi patates font partie des temps les plus importants pour soutenir Philippe et respecter nos engagements AMAPiens…

On ne le ressent pas autant à Toulouse, mais il y a eu de grosses nuits de gel à Gimont dernièrement… Ce qui a hélas entraîné un gel des plants de patate (cf photos)

Nous en avons aussi profité pour passer au verger,  la taille en palmette commence à ressembler à quelque chose et c’est pas mal du tout !! (cf photos)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

21/8/2016 : Carottes & Oignons

Des coups de main à la ferme étaient prévus ce week-end mais annulé le samedi car la machine de Philippe pour le ramassage des patates est tombée en panne. Nous sommes donc venus le dimanche, mais faute de patates, nous avons aidé au désherbage des carottes, et avons ramassé et mis à sécher les oignons. Nous aurons deux variétés différentes cet hiver : des oignons roses de Toulouges et des oignons des Cévennes !

Nous en avons aussi profité pour faire un tour au verger qui pousse bien et va d’ailleurs donner ses quelques premiers fruits quelques années après sa plantation : 2-3 pommes !! Il nous faudra envisager une session verger à l’automne-hiver pour tailler les arbres et les débroussailler. Une nouvelle campagne de « parrainage » des fruitiers sera d’ailleurs lancée à la rentrée pour financer les outils, le matériel et permettre de remplacer les arbres morts!

Et comme le veut la tradition, nous nous sommes régalés le midi autour d’un petit barbecue et de tartes aux légumes faites par nos soins !

En photos :

Minute du producteur : Coup de main à la ferme !!!

Salut à tous,

Quelques minutes avec Philippe pour en savoir plus sur les sollicitations à la ferme.
L’enregistrement date d’il y a un mois. Donc le coup de main c’est pour ce week-end, carottes et muret compris.

esclavage

Paniers de printemps

Comme c’est d’actualité, on rediffuse cette minute du producteur de l’an dernier !!!
– Pourquoi la taille des paniers diminue ?
Vous l’aurez compris, si vous avez des trucs à demander, ou si vous souhaitez réagir aux enregistrements, n’hésitez pas !

taille-paniers-558

Blettes à la provençale

Bonjour à tous,

Une petite recette facile et rapide pour consommer les dernières blettes de nos paniers.

L’étape la plus longue c’est de faire cuire les blettes. Il faut les couper en tronçons de +/- 1cm (moi je ne m’embarrasse pas avec les fils, ça fait des fibres) et ensuite les cuire à la vapeur. Une fois qu’elles sont bien tendres il faut les égoutter.

Pour la deuxième étape, on sort la cocotte en fonte et on fait revenir les blettes dans l’huile d’olive avec de l’ail haché. Pour les quantités, c’est selon les goûts et la proportion de blettes. On rajoute ensuite des tomates séchées coupées en petits morceaux et on mélange bien.

L’étape cruciale c’est l’ajout de farine, les blettes doivent être enrobées mais pas trop, donc on saupoudre la préparation avec plus ou mois de cuillères à soupe de farine. Il faut faire cuire un peu, comme un roux pour une béchamel. Et puis on déglace au vin blanc et on voit qu’une petite crème se forme; alors on rajoute de l’eau (ou du lait de chèvre) pour faire une belle sauce. Le truc c’est qu’il faut continuer de tourner la cuillère en bois pour éviter les grumeaux et ajouter progressivement du liquide pour que le mélange farine/huile l’absorbe correctement. Là encore les quantités c’est au pif.

Pour épicer, du sel, du poivre, de la sauge, du thym et du romarin.

Et voilà, servit avec du riz c’est topi topi!

Bon appétit et à bientôt.

Méchoui à la ferme !

Ce week-end, Philippe nous a convié à son maintenant célèbre méchoui annuel !

Un retour par quelques photos de ce grand moment de convivialité !

Et quelques vidéos :

Vivement l’année prochaine !

Minute du producteur : épinards en fleurs

Philippe explique un phénomène qui pourrait étonner plus d’un urbano-paysan néophyte : la montée en fleurs des épinards.

N’hésitez pas à soumettre vos questions via la boîte prévue à cet effet les jeudis.

epinards-fleurs-558

La minute du producteur : taille des paniers

Comme c’est d’actualité, on rediffuse cette minute du producteur de l’an dernier !!!
– Pourquoi la taille des paniers diminue ?
Vous l’aurez compris, si vous avez des trucs à demander, ou si vous souhaitez réagir aux enregistrements, n’hésitez pas !

taille-paniers-558