Recette de la Tarte zéro gaspillage !

On  a en ce moment de belles bottes de carottes, voici une petite recette pour les utiliser à 100% et ne rien perdre :  en cuisinant les fanes fraîches de carottes!!

P1040220

Voici une recette glânée sur uneaffairedegout.canalblog.com que j’ai légèrement adaptée (mes modifications en couleur) :

Pour la pâte : 250g de farine semi-complète(T80) ou un autre type de farine… – 4 càS d’huile d’olive – 1/2 càc de levure chimique – de l’eau tiède (à l’oeil) – sel – des herbes aromatiques (origan, thym…)

Pour la garniture: 2 bottes de fanes non cuites (soit environ 200g de fanes cuites, les fanes vont diminuer de moitié en volume après cuissonou la quantité que vous récupérez en partageant votre panier suffira déjà – 1 oignon – ail – échalotes-  3 oeufs – 20cl de crème de soja (ou autre) – 50g de Comté fraîchement râpé ou n’importe quel autre bon fromage!! – sel, poivre – pincée de curry – quelques lamelles de carottes émincées à l’économe

La pâte brisée:

  • Mélanger la farine, la levure, et le sel. Former un puits.
  • Y verser l’huile et l’eau tiède petit à petit, jusqu’à obtenir une boule de pâte homogène et non collante.
  • Beurrer un moule à tarte avant d’y étaler la pâte. Piquer celle-ci à la fourchette. Réserver.
  • Préchauffer le four à 200°C (th7).

La garniture:

  • Laver soigneusement les fanes de carottes. Couper les tiges trop épaisses. Les couper et les faire cuire 10 à 15 minutes à la vapeur avec l’oignon émincé. Ou les faire fondre dans un peu d’huile d’olive pour les plus gourmands…  Mettre à égoutter.
  • Dans un saladier, casser les oeufs. Les battre en omelette. Ajouter la crème de soja et mélanger. Saler, poivrer.
  • Presser les fanes de carottes entre les mains pour bien les égoutter. Les ajouter avec les oignons à la préparation oeufs-crème. Mélanger bien le tout à l’aide d’une fourchette.
  • Ajouter la moitié du Comté râpé.
  • Verser la préparation sur le fond de tarte. Saupoudrer du reste de Comté râpé.
  • Enfourner pendant 25 minutes de cuisson.

 

BON APPETIT !!

Chloé

Publicités

Blettes à la provençale

Bonjour à tous,

Une petite recette facile et rapide pour consommer les dernières blettes de nos paniers.

L’étape la plus longue c’est de faire cuire les blettes. Il faut les couper en tronçons de +/- 1cm (moi je ne m’embarrasse pas avec les fils, ça fait des fibres) et ensuite les cuire à la vapeur. Une fois qu’elles sont bien tendres il faut les égoutter.

Pour la deuxième étape, on sort la cocotte en fonte et on fait revenir les blettes dans l’huile d’olive avec de l’ail haché. Pour les quantités, c’est selon les goûts et la proportion de blettes. On rajoute ensuite des tomates séchées coupées en petits morceaux et on mélange bien.

L’étape cruciale c’est l’ajout de farine, les blettes doivent être enrobées mais pas trop, donc on saupoudre la préparation avec plus ou mois de cuillères à soupe de farine. Il faut faire cuire un peu, comme un roux pour une béchamel. Et puis on déglace au vin blanc et on voit qu’une petite crème se forme; alors on rajoute de l’eau (ou du lait de chèvre) pour faire une belle sauce. Le truc c’est qu’il faut continuer de tourner la cuillère en bois pour éviter les grumeaux et ajouter progressivement du liquide pour que le mélange farine/huile l’absorbe correctement. Là encore les quantités c’est au pif.

Pour épicer, du sel, du poivre, de la sauge, du thym et du romarin.

Et voilà, servit avec du riz c’est topi topi!

Bon appétit et à bientôt.

Le canard de A à Z, ou anti-gaspi!

Tu t’es décidé à aller faire les canards chez Philippe, tu as un sachet de fritons, deux pots de graisse et un canard découpé dans ton panier… Voilà comment je le traite pour ne rien perdre, mais alors, vraiment rien…

2095036648

Pour bien commencer, trier les différentes parties:

-Les magrets, aiguillettes et les cœurs: direct au congélo, ou à manger ce soir…

-Les cuisses, les manchons et les gésiers: en confits

-Les ailerons (le reste des ailes) et le cou (la chair): moi je les mets en confits, c’est une friandise à sortir quand on veut…

-Les têtes (à ne pas jeter!!): soit direct au congel pour la soupe, soit un passage par la case confit (je les fais comme ça), l’un et l’autre à mettre dans la soupe…

-Les carcasses: à réserver pour le bouillon et à gratter (celles que vous n’aurez pas mangées chez Philippe).

-La peau du cou: à farcir et à confire.

La cuisine:

Salage des confits

Salage des confits

-Mettre les magrets, les manchons, les ailerons, les gésiers, les cous (la chair), moi je mets aussi les croupions, au sel. Mettre une couche de gros sel au fond d’un plat et alterner canard/sel en frottant bien les morceaux. Laisser au frigo une nuit (environ 12h).

-Mettre les carcasses au bouillon: carottes, oignons, ail, laurier, thym, romarin, sel, poivre, céleri, ce que vous avez sous la main… Laisser cuire doucement jusqu’à ce que la viande se détache. Dépiauter les carcasse (tout se mange, on ne jette pas les poumons!) et conserver la viande au congélateur ou frigo pour faire des nems, parmentiers, samoussas, etc… Conserver le bouillon au frigo jusqu’au lendemain.

-Le lendemain sortir les viandes au sel, les laver à grande eau (il ne doit plus y avoir de sel du tout) et bien les sécher. Faire fondre la graisse en cocotte à petit feu et dès qu’elle est à 70-80°c plonger la viande dedans. Conserver la température, ça doit frémir, jamais bouillir! Quand la viande se détache de l’os, c’est prêt. (environ 2-3h).

-Pour les cous farcis, prendre la peau des cous et la remplir (pas trop) avec la farce de votre choix, moi j’aime bien porc-boeuf avec quelques légumes (carottes, blettes…), c’est ni trop gras ni trop sec… Les fermer avec des cure-dents aux deux extrémités et les mettre avec le reste des confits.

-Pendant ce temps, sortir le bouillon, le dégraisser et le faire réduire à feu doux jusqu’à ce qu’il soit bien concentré. Laisser refroidir et mettre dans des bacs à glaçons. Vous pouvez prélever ensuite quelques cubes pour vos soupes, sauces, pâtes, patates, etc…

-Je garde aussi quelques cuisses et manchons pour faire en sauce… Comme ce sont des canards gras, pensez à les dégraisser à tout petit feu au début et enlever la graisse avant de les faire dorer. Avec des oranges c’est sublime…

Amusez-vous bien!

Nath

Recettes Pesto + Caviar de courgettes/aubergines

bouquet_basilic On a actuellement de beaux bouquets de basilic mais on peut au bout d’un moment se demander comment l’utiliser en cuisine, ou du moins comment le conserver pour plus tard !

La première astuce qui marche pas mal : ciselez le basilic tant qu’il est encore bien frais, versez le dans des bacs à glaçons, recouvrez d’eau fraîche ou glacée (pour ne pas « cuire » le basilic) et mettez au congélo !

Vous pouvez sinon faire du PESTO :  il suffit de mixer les feuilles de basilic par petits coups (je le fais au robot mais ça marche aussi au mortier!), une ou plusieurs gousses d’ail hâchées (quantité à votre goût..)  et du parmesan fraîchement rapé. Rajouter l’huile d’olive ( l’huile de noix marche bien aussi, j’en rajoute un peu à l’huile d’olive perso ) au fur et à mesure ! On peut aussi rajouter des pignons de pin broyés ou des amandes…Pour une meilleure conservation une fois le pesto mis en pot, pensez à le recouvrir d’une petite couche d’huile d’olive afin qu’il ne s’oxyde pas.

Et une petite recette de Caviar de courgettes/aubergines simplissime pour finir :

Prenez deux courgettes et une aubergine : peler l’aubergine puis couper aubergine + courgettes en petits morceaux : les faire revenir dans de l’huile d’olive avec une ou plusieurs gousses d’ail écrasées ou hâchées , puis laisser cuire à petit feu à couvert. /!\ Inutile de mettre de l’eau, les courgettes en rendront déjà ! /!\  Quand le mélange a bien confit, laisser réduire s’il reste un peu d’eau jusqu’à obtention de la consistance voulue ! Enfin, mixer ou écraser et rajouter plein d’herbes et épices + sel/poivre.

Pour une meilleure conservation : mettre du film plastique au contact du mélange et au frigo

Pour une conservation longue durée : le stériliser !

Bon appétit !!

Chloé

Crumble aux épinards

epinardsPour la pâte à crumble, simple, la même chose que pour ceux sucrés, sauf qu’à la place du sucre on met du parmesan râpé ! (environ : 75g parmesan + 60g farine + 70 gr beurre + chapelure 30g environ …)
ce mélange affiné du bout des doigts on le pose sure le plat d’épinard cuits avant … et dans ce plats on a mis 2 poignées de raisin sec, des pignons ou noisettes (mixés, ce que j’avais fait mardi), de la feta 150g et 2 C. à S; de crème fraîche tout mélangé chauffé dans la poile …
Avant de déposer la pâtes à crumble sur les épinard on recouvre de 50g. de feta émiettée et on recouvre de la pâte et on fait gratiner au four …

A essayer aussi, j’ai un vague souvenir de les lasagnes au ricotta, épinard ….

Bises
Flo

Coulinade du Dimanche!!!

Dimanche nous avons fait la coulinade à la ferme avec Philippe et Josette, sa maman!!

Rencontre avec les AMAPIENS de Auch, partage de recettes, découpe en groupe (150Kg de Tomates!!!), et stérilisation à la chaine, voici un petit résumé en images!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La recette!!!

– Oignons Tomates
-Huile d’olive / Sel / Poivre

Il faut 3 kg de tomates pour 1 kg de coulis, la quantité d’oignon reste libre
* Couper l’opercule des tomates
* Les passer à l’eau bouillante
* Peler et couper en quatre

* Dans un fond d’huile d’olive faites revenir les oignons
* Y ajouter les tomates pour faire une gamelle pleine.
* Quand ça commence à bouillir, du moins à buller, assaisonnez à votre gout
* Touillez, et laissez quelques minutes, avant de retirer le jus (presser doucement le haut de la gamelle avec le chinois pour en retirer le jus à la louche) Le jus peut se boire, ou servir de fond de cuisson pour le riz… ou toute autre idée!!!
* Laissez cuire encore une vingtaine de minutes en n’oubliant pas de touiller!!
* Passer la gamelle au robot (les mixers plongeurs sont très pratiques!!)
* Transférez dans les bocaux, et stérilisez au moins 30 minutes à 90°

Et voilà!! A vous maintenant!!

Purée de blettes !

Parce qu’on en a marre des gratins et des 3 recettes à base de blettes que l’on connait, voici le remède: la purée de blettes !
– une botte de blette
– 1kg de pomme de terres
– 2 kub or
– sel / poivre / muscade
– crème fraiche (épaisse, parce que c’est vachement meilleur)
Faire bouillir de l’eau avec un Kub or. Une fois l’eau bouillie, plongez les blettes.
Pendant ce temps, épluchez les pommes de terre.
Une fois les blettes blanchies, égouttez-les et mettez les dans un saladier.
Faites bouillir les pommes de terres. Une fois cuites, mettez les avec les blettes.
Mixez le tout et assaisonnez. On penche pour la muscade et le poivre à bonne dose.
Ajouter un peu de crème à votre convenance. Nous mettons aussi un jaune d’oeuf par gourmandise.
Voilà, le tout est prêt et change des recettes classiques de purées ou de blettes en gratin.

Bon ap’

Louis et Camille

Conserves en bocaux ou faisons des réserves des légumes d’été pour l’hiver

Je me suis lancée dans l’élaboration de conserves en bocaux. Philippe nous avait prévenus l’été dernier disant que nous regretterions les aubergines une fois l’hiver venu… J’ai réparé tout cela en élaborant des bocaux d’aubergines à l’orientale.

Il suffit d’acheter des bocaux (www.leboncoin.fr), des joints et d’avoir une cocotte ou un autocuiseur.

Bien nettoyer vos bocaux pour éviter qu’ils soient contaminés par d’éventuelles bactéries.

Préparer les légumes que vous souhaitez conserver pour plus tard

Idée de recette de légumes à conserver sur http://www.leparfait.fr

Mettez la mixture dans les bocaux, ajouter le joint qui aura été stérilisé.

Bocaux sous l'eau

Immerger les bocaux sous l’eau et laisser bouillir 2h (vérifier les temps de stérilisation sur le Web)

Bocaux stérilisés

Etiqueter et conserver jusqu’à un an

Christelle

Caviar d’Aubergine

Couper 2 ou 3 aubergines par la longueur (sans les éplucher), inciser la chair et y déposer de l’huile d’olive et du sel.
Mettre au four à 180-200°C.
Quand la chair est bien cuite, récupérer la avec une cuillère.
Mixer la chair avec 2 ou 3 (selon la quantité d’aubergine) gousses d’ail hachées et de l’huile d’olive.
(J’ajoute parfois une cuillère à café de pâte de sésame.)
Servir frais saupoudré de coriandre fraiche (en option).

Philippe et sa femme.

Betterave minute

Et pour la betterave, une recette sans cuisson :
– Laver, éplucher betterave (1/2) et pomme (1)
– Râper betterave et pomme – ou –  les couper en dés.
– Mélanger + huile de noix (ou olive sinon) + vinaigre + si on aime du gingembre en micro-dés.
Trop bon! et ça se mange tout seul ou avec tout ce qu’on veut ou presque…
Bon week-end tout le monde,
LN